TRAITEMENT TERTIAIRE PAR PHYTOREMEDIATION DES EAUX ISSUES DES STATIONS D’EPURATION ET VALORISATION ENERGETIQUE DES MACROPHYTES(EICCHORNIA CRASSIPESET PISTIA STRATIOTES)EN BIOGAZ

Loading...
Thumbnail Image
Date
2021-10-01
Journal Title
Journal ISSN
Volume Title
Publisher
Universite du Burundi
Abstract
Les stations d’épuration des eaux usées n’éliminent pas convenablement les nutriments à cause de l’absence de traitement tertiaire. Cela favorise le phénomène d’eutrophisation des cours d’eaux douces réceptrices des eaux de rejet de ces stations d’épurations. C’est dans ce contexte que cette thèse intitulée« Traitement tertiaire par phytoremédiation des eaux issues des stations d’épuration et valorisation énergétique des macrophytes en biogaz»a été menée. Pour mener cette étude, quatre(4) objectifs de recherche ont été abordés: (1) étudier l’influence des facteurs tels que le temps de séjour,la densité des plantes et la charge initiale en phosphore sur la performance épuratoire des eaux usées parE. crassipes et P. stratiotes; (2) comparer l’influence du traitement en modes continu et discontinu sur l’élimination des nutriments contenus dans les eaux usées domestiques; (3)évaluer l’influence de la phytoépuration sur les métabolites secondaires des macrophytes et (4)déterminer le pouvoir énergétique d’E. crassipes et P. stratiotes après leur cycle d’utilisation en phytoremédiation. Les différents paramètres suivis au cours de cette étude ont été analysés à l’aide des méthodes classiques standards. Le traitement en mode batch des eaux de rejet de la STEP de l’INP-HB Centreen Côte d’Ivoire ont permis de montrer que le temps de séjour, la densité des plantes et la charge initiale en phosphore exercent une influence sur l’éliminationdePO43-, NO3-, NH4+et DCO. L’optimisation des modèles mathématiques obtenus à l’aide du Plan Factoriel Complet indique pour chaque casque les conditions optimales correspondent à un temps de séjour de 30 jours, une densité de plantes de 60 pieds/m2et une concentration initiale de PO43-de 10 mg/L.Ces dernières ont été appliquées pour traiter en mode continu l’effluent de la STEP de Buterere (Burundi). Les essais ont été suivis tous les deux(2)jours à la sortie de chaque tank en évaluant les concentrations des paramètres jusqu’à atteindre une efficacité de 86,0 %, 57,4 %,46,2%,57,41%, et 74,36%respectivement pour NH4+, NO3-, PO43-, DCO, DBO.Le screening phytochimique réalisés sur les extraits de E. crassipes et P. stratiotes a révélé la présence des composés phénoliques, des tannins et des flavoniques dans les deux macrophytes collectés au niveau deux pays. La valorisation énergétique de E. crassipes et P. stratiotes a été réalisée par co-digestion anaérobie d’un mélange des deux(2)plantes en présence de la boue de la STEP servant d’inoculum. Les résultats issus de cette étude correspondent à 13797 mL de biogaz produits pour une période de 25 jours. La teneur en méthane de ce dernier est de 70,5%.
Description
Keywords
Citation