CONTRIBUTION A L’EVALUATION DES PERFORMANCESDES BOVINS DISTRIBUES PAR LE PRASAB ET LEURSIMPACTS SUR LES EXPLOITATIONS AGRICOLES: CASDE LA COMMUNE RUTEGAMA, PROVINCE MURAMVYA.

Loading...
Thumbnail Image
Date
2018-07
Journal Title
Journal ISSN
Volume Title
Publisher
UB
Abstract
Notre étude a pour but d‟évaluer les performances des bovins distribués par le Projet de Réhabilitation Agricole et Gestion Durable des Terres au Burundi „ PRASAB‟ et leurs impacts sur les exploitations agricoles, cas de la commune Rutegama, province Muramvya. L‟évaluation des performances de reproduction et de production ont fait objet de notre étude. L‟échantillon considéré a concerné 47 bovins dont 4 mâles et 43 femelles distribués depuis 2006 et répartis dans 4 Organisations de Producteurs (OP). Ces animaux sont issus d‟un financement sur demande de 4 sous projets d‟élevage bovins laitiers à raison d‟un sous projet par colline. Pour cette raison, un questionnaire d‟enquête et une interview ont été utilisés dans la collecte des données. Au total, 90 exploitants bénéficiaires des collines Bubanda, Bupfunda, Gashingwa et Munyinya ont été questionnés et interviewés. Les réponses recueillies ainsi que les données constituées ont été soumises à une analyse pour interprétation. Sur le plan de la production laitière, la quantité produite reste faible; 11496 litres de lait sur une durée de lactation totale de 1830 jours. La moyenne par jour étant de 6,28 litres. Le prix de vente du lait est bas; 300 Fbu/litre suite au manque du système de collecte, de transport, de conservation, de transformation et de commercialisation. Quant à la production du fumier, les quantités récoltées sont satisfaisantes ; 11,04 tonnes par bovin par an et dépassent légèrement celles obtenues par PRASAB qui sont évaluées à 10 tonnes par bovin par an. Le fumier est en grande partie utilisé par les exploitants eux-mêmes. Seule une petite quantité est vendue à des particuliers. Dans tous les cas, les plantes bénéficiaires sont principalement les cultures vivrières, pérennes et les arbres fruitiers. S‟agissant de la rentabilité, le compte prévisionnel de l‟exploitation montre que toutes les dépenses de l‟exploitant sont couvertes et que le solde reste excédentaire. En moyenne un exploitant a un gain annuel qui est évalué à 259.601Fbu. La prise journalière des repas a été également déterminée. Actuellement, elle varie de trois à deux prises alors qu‟avant la distribution, la prise de repas est évaluée à une fois par jour et rarement deux. Concernant les performances de reproduction, l‟analyse des données a montré les résultats suivants: fertilité74, 2%, prolificité 100% (soit un veau par portée), fécondité 89,3%, mortalité 13,5%, Sex ratio: 1,03. L‟intervalle entre mise bas: 467 jours, soit 15,5 mois. Des contraintes ont été relevées. Les plus rencontrées sont celles liées à la reproduction, à la santé, à l‟alimentation et abreuvement des animaux, à la main d‟œuvre, à l‟insuffisance de revenu, à l‟encadrement et faible technicité des éleveurs, à la conservation et à la commercialisation des produits d‟élevage. Quelques solutions ont été proposées dans le but d‟améliorer l‟élevage notamment: application des mesures prophylactiques contre les types d‟affection, respect de certains principes d‟hygiène générale, préparation d‟une bonne base fourragère, pratique de l‟IA ou la diffusion des taureaux géniteurs du sang amélioré, apport de la ration animale suffisante en qualité et en quantité, production du fumier suffisant et de bonne qualité, permanence de l‟eau à proximité de l‟animal, utilisation correcte de la compostière, fumugation au moment du labour ou de semi, enrôlement d‟un Agent Communautaire de Santé Animal (ACSA) pour renforcer le travail d‟un vulgarisateur agricole ou d‟un vétérinaire communal, organisation de la collecte du lait, de son traitement, réaménagement de la fromagerie de Rurenda et implantation de nouvelles unités de transformations. En conclusion, après évaluation des performances des bovins distribués par PRASAB et leurs impacts sur les exploitations agricoles dans la commune Rutegama, province Muramvya, les résultats obtenus ont permis de constater que les bovins distribués par le projet PRASAB contribuent beaucoup dans l‟amélioration des conditions de vie et l‟augmentation du revenu des exploitants agricoles bénéficiaires ce qui leur permettent d‟investir mais aussi d‟épargner.
Description
Mémoire présenté et défendu publiquement en vue de l'obtention du grade d'Ingénieur Agronome
Keywords
Citation